Archives pour la catégorie Portrait

Le portrait du mois #4

Tous les mois, la FFKY met en lumière un·e pratiquant· ou enseignant·e de Kundalini Yoga qui partage ses coups de cœur, ses découvertes, ses inspirations en lien avec la pratique. Voici la quatrième édition.

Visages du Kundalini Yoga

Portrait n°4

Livpriya Gian Kaur

Du développement de start-up au monde végétal, il n’y a qu’un pas. C’est en marchant sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle qu’Amandine décide de changer de vie pour se consacrer aux plantes médicinales. Formée auprès de l’ethnobotaniste Anne Richard, elle fonde ensuite son association, Le Sentier Botanique, qui organise des ateliers de découverte de la flore sauvage. Egalement enseignante de kundalini yoga à La Rochelle, elle continue de suivre les enseignements de Guru Jagat à Château Anand.

Si vous étiez…

Un kriya ?

Le Sat Kriya. Il m’inspire dynamisme, connexion au féminin sacré et verticalité. Il fait le lien avec le 3e chakra et les intestins. La position des bras au-dessus de la tête nous relie à la Terre mère et au ciel.
Voir le kriya.

… Une méditation ?

Une version du kirtan kriya pour nettoyer l’aura. Allongée sur le ventre, les bras le long du corps et le menton posé au sol, on récite le mantra sa ta na ma en appuyant chacun des doigts avec le pouce. C’est une méditation puissante qui nettoie l’aura des relations toxiques passées. Je l’ai fait durant plusieurs semaines, les effets ont été fulgurants…
Voir la méditation.

… Une tenue pour pratiquer ?

J’enseigne les cheveux attachés et la tête couverte pour canaliser mon énergie. Avec un pantalon large et souple en coton de couleur claire pour être à l’aise dans les postures. En haut, j’aime varier les couleurs en fonction de mon humeur et des chakras sur lesquels je veux travailler : vert pour l’ouverture du cœur, rouge quand j’ai besoin d’ancrage…

… un Mantra ?

Aad Gureh Nameh. Il me procure une immense joie. 

… Une musique de relaxation ?

N’importe quel pauri chanté par Snatam Kaur. C’est un délice. Sa voix est fabuleuse, elle me transporte.

… Un endroit pour pratiquer ?

L’ashram de Château Anand. Un lieu relié aux éléments, l’eau avec la rivière, le terre des forêts alentour, l’éther aussi car c’est un endroit puissant énergétiquement et le feu lors des pratiques du soir. On est coupés du monde, on se sent au cœur du vivant.

… Une recette ayurdévique ?

Tous les kitcheree. Moi qui ne mange que du cru, j’ai découvert le kitcheree pendant ma formation de niveau 1. Une révélation ! Je débordais d’énergie. C’est le plat est idéal pour mon dosha Vatta, la clé du bonheur digestif.

… Une plante médicinale ?

L’achillée millefeuille. Son corymbe blanc vire au rosé sous l’effet du soleil. En terme de propriétés, c’est une plante qui régule le système hormonal, elle est idéale pour apaiser les règles douloureuses et abondantes. A prendre en infusion une semaine avant les lunes.


… Une citation inspirante ?

« Rêve ta vie et vis tes rêves ». C’est mon mantra personnel, il guide mes actions au quotidien. 

www.sentierduyoga.fr · www.sentierbotanique.fr

Le portrait du mois #3

Tous les mois, la FFKY met en lumière un·e pratiquant· ou enseignant·e de Kundalini Yoga qui partage ses coups de cœur, ses découvertes, ses inspirations en lien avec la pratique. Voici la troisième édition.

Visages du Kundalini Yoga

Portrait n°3 

Diana Narayan Seema Kaur

Yogi et cheffe cuisinière d’origine mexicaine, Diana Narayan Seema Kaur a découvert le kundalini yoga il y a 13 ans, à Mexico « J’avais besoin d’une discipline. Dès le premier cours, j’ai senti que quelque chose s’éveillait en moi. Au bout d’un mois de pratique, mes addictions ont disparu ». Après avoir vécu au Pérou puis travaillé dans l’humanitaire en Colombie auprès des victimes de la guérilla, elle décide de se former à l’école hôtelière pour devenir cuisinière. Aujourd’hui, cheffe du restaurant vegan Whooly Wood à Paris, elle cuisine également pour des formations, événements et retraites de yoga.

Si vous étiez…

  • Un kriya ?

Transformer l’énergie du triangle inférieur en énergie du triangle supérieur.
C’est le premier kriya que j’ai enseigné pendant ma formation, je ne savais rien à l’époque sur les chakras et leur signification. C’est un kriya important pour moi car il travaille sur l’enracinement et l’alignement avec la Terre.

> https://ffky.fr/transformer-lenergie-du-triangle-inferieur-au-triangle-superieur

  • Un chakra ?

Muhladara, la couleur rouge. J’ai tendance à me laisser emporter par mes pensées et mon imagination, j’ai besoin d’ancrage, je travaille sur cet aspect lors de mes sadhanas.

  • Une méditation ?

Le kirtan kriya avec le mantra Sa Ta Na Ma. Je l’ai faite durant 40 jours alors que j’étais dans une période d’agitation et de colère. J’ai ressenti que tout s’alignait à la perfection. Je reviens toujours à cette méditation.

> https://ffky.fr/kirtan-kriya

  • Une recette ayurvédique ?

Le kitcheree pour le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire avec le mélange ail, oignon et gingembre, excellent pour détoxer en profondeur, surtout pendant la transition du printemps à l’été. A faire en cure de 3 jours à une semaine (recette ci-dessous)

  • Un vêtement pour pratiquer ?

La tenue dans laquelle je me sens bien c’est une longue robe blanche en lin.

  • Un endroit pour pratiquer ?

Dans le salon chez moi, à côté de la cheminée. La lumière sépia est parfaite, et il y a de légers courants d’air.

  • Une musique de relaxation ?

J’adore le gong. Les vibrations parcourent mon corps, les émotions surgissent, la joie, la peur, le malaise, et l’apaisement à la fin avec la sensation d’être bercée par la Pachamama, la Terre-Mère. A la fin d’un bain de gong, j’ai l’impression d’avoir fait un grand voyage.

  • Un mantra ?

En ce moment, c’est Ardas Bhae. Je le chante tous les jours, quand je travaille, quand je cuisine… Il me tranquillise et met dans un état méditatif. J’aime beaucoup cette version de Sunniai.

Recette du kitcheree 

1 cas ghee ou huile de tournesol 

1 cac graines de cumin 

1/2 cac graines de moutarde

1/2 cac graines de coriandre

1 cac curcuma

1/3 cup haricots mungo

1 cup orge perlé

1 panais épluché et coupé en tranches

1 cas de racine de pissenlit sèche (herboristerie)

1 cac gingembre frais  

1/2 baton de kombu

225 g de brocoli 

3/4 cac sel marin 

1 cas coriandre en poudre

Dans une casserole faire chauffer le ghee. Ajouter le cumin, les graines de moutarde et de coriandre. Sauter jusqu’à ce que les graines de moutarde éclatent. Ajouter le curcuma et les haricots mungo et remuer pendant 30 secondes. Mouiller avec 6 cups d’eau et ajouter l’orge, le panais, le pissenlit, le gingembre et le kombu. Faire bouillir, puis cuire à couvert à feu moyen pendant 40-50 min. Ajouter de l’eau (4 cups environ) pour le garder humide, remuer pour éviter que cela colle dans la casserole. Laver et couper le brocoli en fleurettes et l’ajouter 15 min avant de finir la cuisson ou avant de servir, avec le sel et la coriandre en poudre.

Ce kitcheree est légèrement laxatif et diurétique, il facilite l’évacuation de la bile. Le panais calme le dosha Pitta. Le ghee aide à la lubrification et à l’assimilation des aliments mais on peut très bien utiliser de l’huile de tournesol.


Vous souhaitez être la prochaine personne à devenir portrait du mois ? Contactez Daya Joti : presse@ffky.fr

Le portrait du mois #2

Tous les mois, la FFKY met en lumière un·e pratiquant· ou enseignant·e de Kundalini Yoga qui partage ses coups de cœur, ses découvertes, ses inspirations en lien avec la pratique. Voici la deuxième édition.

Le portrait chinois version kundalini de …

Kirpal Singh, cofondateur de l’école Ik Saran Dhian.

Depuis l’enfance, Kirpal Singh a baigné dans la spiritualité. Issu d’une famille de grands voyageurs, il découvre l’Inde avec ses parents. Un membre de sa famille est moine bouddhiste ordonné. Passionné de littérature, de théâtre et de musique, il rencontre le kundalini yoga lors de ses études à Berlin. « C’était physique et spirituel, c’était la connexion que je cherchais ». Elève de Guru Dev Singh et Shiv Charan Singh, Kirpal commence à enseigner au début des années 90, tout en menant une carrière dans le cinéma en tant que chef opérateur et réalisateur.

Aujourd’hui Lead trainer, Kirpal a fondé en 2012 avec Ishwara Kaur l’école Ik Saran Dhian, qui organise des formations d’enseignants de niveau 1 et 2 et les 21 étapes de la méditation en France, en Angleterre et en Allemagne. Kirpal forme également les consultants et professeurs en Karam Kriya, la numérologie sacrée du kundalini yoga.

Si vous étiez….

  • Un kriya ?

Danthanni PranayamaCe kriya travaille à nettoyer l’inconscient. Il me rend extrêmement enthousiaste, il me met en feu et en flammes. 

Kirpal a traduit pour nous ce pranayama en français : cliquez ici.

  • Un endroit pour pratiquer ?

Ma cage thoracique. J’ai médité devant des paysages magnifiques mais la vraie chose, c’est de se stabiliser dans l’ouverture du cœur. Etre dans cet endroit magnifique duquel je n’ai plus besoin de bouger.

  • Un instrument de musique ?

Je serais la voix d’un être humain qui exprime et élève les émotions humaines. 

  • Une tenue pour pratiquer ?

Un kimono, un vêtement très ample, avec des manches courtes et larges.

  • L’un des gurus sikhs ?

Le quatrième guru me touche ces jours-ci, c’est un orphelin. A travers son service, il incarne l’élévation vers l’être humain. C’est la bhakti directe, droite, sans fioriture. Une bhakti à un tel degré de pureté qu’elle permet de recevoir la shakti. C’est quelque chose qui m’inspire et m’accompagne.

  • Une méditation ?

Pran Pathi Pranayama, dans le manuel Prana Prani Pranayama. Elle transforme tous les blocages existant au niveau des omoplates, ouvre le chakra du cœur et établit le corps radiant. Elle réveille le mental neutre, la ligne d’arc et le 10e corps. 

  • Une citation inspirante ?

« Patience pays ». « La patience paie ». C’est la première chose que Yogi Bhajan m’a dite et cela s’est avéré très juste. Cela ne sert à rien de se presser. C’est l’histoire du lièvre et de la tortue… Etre une tortue, c’est être dans l’être et plutôt que dans le faire. Les choses viennent à soi, il n’est plus besoin de faire.

  • Un aliment ayurvédique ?

La graine de sésame. Dans le Guru, le mot pour sésame prend la signification de « rien » ou « presque rien ». In small is all, dans ce qui est petit réside le tout, comme on dit en anglais.

  • Un mantra en gurmukhi ?

Ajai Alai, Ce mantra appelle les qualités divines à s’incarner en nous, à pouvoir connecter notre potentiel et le réaliser sur cette terre et dans cette vie.

  • Un pauri du Jap Ji ?

Le 23ème Pauri me touche beaucoup. Il dit qu’on peut être infiniment petit et que cela suffit complètement. Je n’ai pas besoin d’être grand ou riche pour être en accord avec mon seigneur. Ce que je suis suffit au seigneur, donc cela suffit aussi à moi-même. Je suis complet. La seule chose que j’ai à accomplir, c’est que cette graine de sésame, cette fourmi, n’oublie pas le seigneur. Le reste n’a pas d’importance. 

  • Un grand sage ?

Si j’étais un grand sage, je rirai davantage, je serai davantage un saltimbanque et moins sérieux. 

  • Une musique de relaxation ?

J’aime beaucoup la Canadienne Nirinjan Kaur, elle a une voix magnifique et sa prononciation est très bonne. J’aime aussi le duo White Sun et la chanteuse Ashana. Elle chante notamment une version très belle de Mera Man Loche. C’est un shabad sur le passage du 4e au 5 guru, le futur guru adolescent écrit des lettres d’amour à son père. Ce shabad très important, enseigné au niveau 2, travaille sur le cœur brisé, il aide à guérir cela.

  • Un livre inspirant ?

Je serai un petit livre rouge fait de pages blanches. Il s’intitulerait : « Comment je me suis trouvé ».

Kirpal Singh
http://iksarandhian.com/homepage


Vous souhaitez être la prochaine personne à devenir portrait du mois ? Contactez Daya Joti : presse@ffky.fr

Le portrait du mois #1

Le portrait chinois version Kundalini de…

Sandra Léonard, enseignante de yoga à Biarritz.

– Tous les mois, la FFKY met en lumière un·e pratiquant· ou enseignant·e de Kundalini Yoga qui partage ses coups de cœur, ses découvertes, ses inspirations en lien avec la pratique. Voici la première édition.

Honneur pour inaugurer cette nouvelle rubrique à la gagnante de notre dernier concours Facebook, Sandra Léonard, enseignante de yoga à Biarritz et formatrice en massage holistique. Formée en Australie, en Inde et en France, Sandra a découvert le Kundalini avec Isabelle Croset, de l’Institut Français de Yoga (IFY). « J’aime l’aspect guerrier spirituel, c’est une pratique puissante, codifiée et structurée, qui permet d’expérimenter en profondeur, les mantras magnifiques parlent à mon âme et à mon cœur ».

Si vous étiez… 

  • Un kriya ?

La série du nabhi kriya. Ce kriya est un cadeau car il s’appuie sur notre réservoir énergétique, notre centre. Pour tenir les postures, il faut se connecter à son « bon ego », celui qui sert l’âme et nous relie à notre essence divine. La posture de tension notamment me permet de savoir immédiatement où j’en suis sur le plan énergétique. 

https://www.3ho.org/kundalini-yoga/chakras/nabhi-kriya

  • Un endroit pour pratiquer ?

Le matin en pleine nature à Nalanda retreat, un ashram dans le sud de l’Inde près de Goa.

https://www.facebook.com/nalandaretreat

  • Une citation inspirante ?

« Vous pouvez tout abandonner, sauf la posture », une parole de Yogi Bhajan que cite souvent mon enseignante Isabelle Croset. C’est une invitation à se relier à la bonne instance, l’attitude juste. Quand on est dans un kriya, il faut trouver les ressources internes, tenir coûte que coûte. 

  • Un exercice de pranayama ?

Nadishodana car c’est un pranayama qui travaille avec le troisième œil qui nous met immédiatement en lien avec la dimension spirituelle, il aide à voir au-delà des apparences et à invoquer notre intuition.

  • Un aliment ayurvédique ?

Le curcuma car il est plein de vertus et accompagne facilement n’importe quelle recette de légumes.

  • Un mantra en gurmuki ?

Rakhe Rakhan Har. J’aime sa vibration, je le trouve magnifique. J’ai eu un coup de cœur dès la première écoute. Difficile de me retenir de ne pas pleurer.

  • Une musique de relaxation ?

Ajai Alai sur l’album Mantra for Being in your power de Meditative Mind. Et aussi The Miracle of Healing de Jay Jagdeesh. 

  • Un grand sage ?

Deepak Chopra. Je viens de terminer le cycle de méditation de 21 jours pour l’abondance que j’ai beaucoup apprécié. 

  • Une tenue pour pratiquer ?

Une tunique de couleur claire, ample et légère, en coton naturel.

  • Une méditation ?

Toutes les méditations en lien avec l’ouverture du cœur. J’aime beaucoup aussi Ra Ma Da Sa, une méditation de guérison très puissante.

  • Un livre inspirant ?

Je viens de commencer Les mots sont des fenêtres de Marshall Rosenberg sur la communication non violente. J’ai le sentiment que ce livre va beaucoup m’apporter, en complément de mes lectures de yoga. 

  • Une chaîne Youtube, un blog ou compte Instagram ?

La chaîne d’Isabelle Padovani. Je l’ai découverte pendant le confinement et j’ai acheté son livre Au Cœur du Vivant. Elle a aussi un podcast très inspirant, Les Matins d’Isa. Voir la chaîne

Sandra Léonard
https://www.thai-yoga-massage.fr


Vous souhaitez être la prochaine personne à devenir portrait du mois ? Contactez Daya Joti : presse@ffky.fr