1000 jours de pratique en Kundalini Yoga

Témoignage de Param Prakash Kaur, enseignante et secrétaire de la Fédération. 

 

Wahe guru ! 1000 ! C’est aujourd’hui !

Il y a quelques années, j’ai demandé à mon enseignante de me donner une sadhana de 1000 jours, je me sentais prête pour cette aventure. Mais elle m’a dit non : « Sois patiente, ça ne va tarder. C’est à toi de trouver ta sadhana. Un jour, bientôt, tu sauras, ce sera une évidence ». Et comme toujours elle avait raison. Quand on est parti pour 1000 jours, il vaut mieux ne pas se tromper….

Et c’est arrivé effectivement comme une évidence : une sadhana qui ne voulait pas s’arrêter à 40 jours, et qui n’a pas voulu s’arrêter non plus après 120 jours. J’étais en route pour l’aventure. Tout a commencé le 10/10/2020 sans que j’aie choisi la date et le voyage se termine aujourd’hui le 07/07/2023, deux dates miroirs, deux portails sculptés par la providence à l’entrée et à la sortie de ce chemin.

La première et la deuxième année, j’ai planté un arbre pour fêter ces anniversaires.  Ils fleurissent tous les 2 cet été.

1000 jours pour changer et 1000 jours pour maîtriser une nouvelle habitude, lit-on dans notre manuel.

Il y a d’abord cette sacrée habitude de se lever tôt qui finit par devenir une habitude sacrée. Enfin, pas si facile tous les jours. Même mon chat qui sait bien qu’avant la sadhana, il y a d’abord pour moi la toilette et pour lui les croquettes,  m’a fait quelques infidélités et a préféré rester sous la couette. Pourtant j’ai tenu bon, tous les jours, chaque jour, même lorsque j’ai eu le covid à 2 reprises, même lorsque je me suis cassé une côte. J’ai fait alors ce que je pouvais, mais ce que je pouvais, je le faisais.

Et pas un jour ne ressemblait au précédent. Dans la répétition, j’ai découvert la singularité de l’instant.

J’ai chanté le Japji sur tous les tons et tous les tempos pour y trouver la permanence de la vérité du son et du rythme, la réponse à un manque dans la réalité de ce qui me dépasse. J’y ai entendu la part collective à laquelle j’appartiens si intimement qu’elle fait partie de moi, le sacré.

Je me suis baignée avec délice dans des lacs de larmes souterrains. J’ai éclaté de rire toute seule sur mon tapis et sans raison. Les anges venaient me dire que j’étais folle. Et j’ai ri aux anges. Dans les moments de grâce, funambule maladroite, j’ai réussi à marcher sur le fil de la neutralité sans avoir peur du vide.

Petit à petit, sans que j’en fasse une priorité, mes postures se sont perfectionnées. Coucou, mon ego ! Toujours aussi en forme !

Trois minutes de strech pose, déjà ? Pourquoi 26 grenouilles quand il me faut moins de 3 minutes pour en faire 54 les doigts dans le nez ? J’ai retrouvé certains jours l’énergie de mes 20 ans pour me souvenir le lendemain que j’approche des 60. Encore une fois les anges venaient rire avec moi.

J’ai gagné en souplesse, j’ai cerné mes faiblesses.

Et j’ai baissé la tête pour voir mes pieds ancrés dans le sol.

J’ai découvert que ma pratique ne m’immunisait en rien contre la fatigue, la maladie et même la mort.

Ce que donne la pratique, ce sont les moyens d’éveiller la compassion et la conscience dans ce royaume humain, outils pour permettre au cœur d’intégrer cela.

J’ai alors appris à incliner mon cœur avant ma tête. Ainsi chaque instant de la vie peut devenir une terre fertile pour la sadhana, une invitation à approfondir le lien de notre âme avec la vie.

J’ai entendu la voix de mon âme dans mon corps douloureux. Je l’ai entendue chuchoter dans les parties abandonnées de moi-même que je n’écoutais plus. Elle a parlé dans la bénédiction  de mes respirations. J’ai alors revendiqué mon corps tout entier, avec ses joies et ses limites, en comprenant que l’énergie du corps est l’énergie de Dieu. Tout arrive à travers lui !

Kabir, poète mystique indien a écrit : «Saute dans l’expérience tant que tu es vivant… Ce que tu nommes « le salut » appartient au temps d’avant la mort.»

Je ne sais pas si je maîtrise quoi que ce soit aujourd’hui. Je sais seulement qu’il n’y a pas d’excellence sans courage et sans ténacité, pas d’excellence sans humilité, sans grâce et sans prière. Ma vision est plus claire aujourd’hui. J’ai eu pourtant peur de me trouver démunie à la fin de ces 1000 jours. Que faire après ?

Mais au contraire, un nouveau chemin se dessine, j’ai défini des axes précis. Bien sûr, mon chat, les anges et mes démons sont toujours avec moi et je vais tenir bon. Je commence demain une nouvelle sadhana de 40 jours, puis une autre et peut-être encore une autre jusqu’à la prochaine évidence.

J’attends l’automne avec impatience pour planter un arbre. Un arbre fruitier, bien sûr ! »

Param Prakash Kaur

Enseigner le Kundalini Yoga, c’est quoi ?

Texte rédigé par Param Prakash Kaur, enseignante de Kundalini Yoga et membre de la FFKY

« Je pratique et j’étudie le Kundalini Yoga depuis 1998.

Je tente de partager ces enseignements que j’ai moi-même reçus de mes enseignant.e.s, de mes études et surtout de ma pratique assidue. 

Avant d’être enseignante donc, je suis élève.

Quand je dis « avant », ce n’est pas dans le temps mais dans l’intention.

Être enseignante pour moi, ce n’est pas avoir décroché quelques diplômes et venir s’asseoir sur une estrade.

Tiens, d’ailleurs, où est-ce que j’ai bien pu les ranger, mes diplômes ?  

Avant d’enseigner, il faut apprendre à être élève. Et vraiment, je ne suis avant tout qu’une éternelle élève.

Que sont mes 25 années d’étude et de pratique au regard des millénaires d’enseignement et de sagesse qui me précèdent ?

Lorsque je viens m’asseoir sur cette estrade, je chante d’abord l’Adi Mantra : “Ong Namo”. 

“Namo” signifie à la fois” je m’incline” et “j’invoque ». 

Je m’incline devant la sagesse des enseignements, je manifeste d’abord sincèrement mon humilité, et là je peux invoquer cette sagesse pour qu’elle  me traverse, traverse l’espace, et traverse les élèves.

« JE » n’enseigne rien en fait.

J’ouvre simplement en moi avec ce mantra un espace de silence qui va permettre à la sagesse de la chaîne d’or des maîtres, des enseignant.es, des pratiquant.es du Kundalini Yoga à travers les âges, de s’écouler à travers moi.

Cet espace de silence, j’ai appris à le créer et à le maintenir, par ma pratique.

Et je n’ai plus, en étant ainsi sur la bonne longueur d’onde, qu’à servir de poste récepteur puis transmettre.

L’enseignement du Kundalini Yoga est à la fois très simple et très difficile.

Vous êtes-vous demandé pourquoi nous enseignons sur une estrade ? 

Dans les autres yoga, il n’y a pas d’estrade, pas de turban.

Pourtant tout cela a un sens, ce n’est pas un carnaval.

L’estrade est là pour nous mettre au défi de la neutralité. 

Lorsque je m’assois ici, avec mon beau turban, je suis physiquement au-dessus des élèves.

Je leur demande d’inspirer et ils inspirent. Je leur demande de lever la jambe à 60 degrés et ils lèvent la jambe à 60 degrés.

Et ça, tous les jours !

Vous imaginez le défi pour l’ego ? 

Si je ne suis pas soutenue quotidiennement par ma pratique, vraiment tous les jours, si je ne suis pas élève avant tout, si je ne me réfère pas sans cesse à mes enseignants et aux enseignements, si je ne partage pas très régulièrement ma pratique avec mes pairs, ma sangat (communauté) alors là véritablement, à coup sûr, j’imploserais.

Parce que lorsque le mental n’a pas de discipline et pas de référence, alors, inévitablement, c’est l’ego qui est pris pour référence.

Et là, en général, ça finit très mal.

Sans cette référence constante aux enseignements, sans pratique assidue, sans discipline, je n’ai aucune légitimité à m’asseoir sur cette estrade. 

Je suis élève avant tout. 

Je n’enseigne rien qui viennent de moi. 

Je n’ai jamais créé un seul Kriya, un seul pranayama. Pas la moindre petite posture…

Les enseignements que je transmets ne viennent pas de moi et mon seul et unique travail  est de m’asseoir sur cette estrade et de faire abstraction de mon ego.

Il n’y a aucun prestige, aucune fierté à tirer de cela.

Bien au contraire, je suis infiniment reconnaissante et honorée d’avoir ce privilège. 

Et toi, quel enseignant.e es-tu ? »

Param Prakash Kaur

Deux festivals à faire cet été !

C’est parti ! Les deux festivals de l’été organisé à l’ashram de La Fontaine (05) sont maintenant ouverts à la vente.

Vous pouvez prendre vos billets pour :
– Le Festival Viva Bhakti! du 30 juin au 2 juillet 2023
– Le Festival de Kundalini de La Fontaine du 5 au 9 juillet 2023

Ce sont deux évènements marquants de l’année, situés dans un cadre magnifique dans les Hautes-Alpes.

Le premier est dédié à la dévotion dans les arts, avec différentes traditions représentées et un focus sur la musique sacrée et la danse, poésie. Ambiance familiale et très chaleureuse.

Le second est l’évènement annuel du Kundalini Yoga en Sud-Est, avec des masterclasses de différent-es enseignant-es, des ateliers, une bonne façon de rencontrer les pratiquant-es autour de chez vous et découvrir de nouveaux horizons yogiques 😊

Infos et inscriptions : 3ho-lafontaine.fr

@Siri Kar Singh
@La Fontaine – Guru Ramdas Institut for Health and Happiness
@Elvira Vadha Raam

#kundaliniyoga #kundalinifrance #yoga #festival #devotion #bhaktiyoga #mantras

77 bonnes raisons d’aller au Printemps du Yoga 2023

Infos & inscriptions : printempsduyoga.fr

1. Ça tombe pendant le weekend du pont de l’Ascension.

2. La quoi ? La Haute-Vienne ? Ah non je ne connais pas.

3. Parce qu’il y a un chemin à travers chaque obstacle.

4. J’adore la vie de château, pas vous ?

5. J’ai hâte de découvrir les enseignant-es des masterclasses.

6. Levé-e 4 jours de suite à 4h du mat’, j’adore !

7. Ma copine Julie y a trouvé son mec l’an dernier…

8. Parce que plus on est de fous…

9. Parce que Kaur, ça veut dire princesse.

10. Je peux faire comme chez moi la sadhana en pyjama, mais en groupe.

11. J’aime les toilettes sèches.

12. Ça faisait longtemps !

13. J’ai envie de tout savoir sur l’Ayurveda.

14. Il reste encore des places.

15. Toute ma Sangat de formation y sera.

16. Kundalini quoi ?

17. Il y aura une Tente rouge, un espace dédié aux femmes et aux mamans.

18. Au pire, si j’aime pas, j’irai au Futuroscope

19. J’ai envie de retourner méditer à la Gurdwara.

20. C’est le seul endroit de l’année où je peux faire de la Shakti Danse.

21. Je vais peut-être enfin rencontrer mon maître spirituel…

22. Mon chat en a marre de me voir transpirer et chanter des mantras en slip solo devant mon ordi.

23. On peut tous venir en famille avec mon/ma conjoint-e et mes enfants.

24. Il devrait faire beau.

25. Si il pleut, on pourra quand même méditer tranquille.

26. J’ai raté les 3 dernières éditions.

27. Je sais jouer de l’harmonium et j’ai envie d’apprendre à chanter des mantras.

28. La journée de méditation intensive va me permettre de valider mon diplôme niveau 1

29. Ma meilleure pote m’a offert une place.

30. J’ai pas le choix, j’enseigne le jeudi après-midi.

31. C’est mon WE avec les enfants mais pour une fois, c’est une nounou qui s’en occupera.

32. Je peux emmener mon canari ?

33. Manger vegan et bio pendant 4 jours ça me fera du bien avant cet été.

34. L’ambiance dortoir ça me rappelle ma jeunesse, les colos, les boums, la vie quoi !

35. Au concours du plus grand ronfleur, je gagne à tous les coups, haha.

36. Ce week end-là, je serai la plus belle pour la sadhana, ahhhh

37. Le 1er pas vers le bonheur, c’est l’Engagement.

38. J’ai rien de prévu ce WE là.

39. Pas de bouchons pour rentrer, j’habite à Poitiers !

40. Je vais revoir la fille trop sympa que j’ai rencontré l’an dernier, mais si tu sais, souviens toi…

41. Depuis le confinement je ne rate plus aucun évènement en présentiel.

42. J’ai envie de rencontrer en personne toute l’équipe de la FFKY.

43. Allez viens !! On est bien…

44. Chanter, danser, rire, manger, dormir, se relaxer, mettre les pieds dans l’herbe fraîche, méditer, boire du thé, papoter, ça me tente bien.

45. C’est là que je fais ma provision du délicieux Atma Chaï pour tout le reste de l’année.

46. Parce que c’est un yoga de l’expérience.

47. J’aime les poils, longs.

48. Avec le turban, pas besoin de se peigner… ou même de faire de shampooing !

49. C’est mieux que l’équitation pour sauter les obstacles.

50. J’y vais tous les ans depuis 10 ans.

51. C’est là que je rencontre mes futurs élèves.

52. J’ai envie de replonger dans le célèbre bain de Gong du vendredi.

53. Mes enfants adorent !

54. C’est un peu ambiance Woodstock.

55. Je te l’offre !

56. C’est ma détox de printemps.

57. J’ai besoin de renouveler ma provision de livres, CD et vêtements de yoga.

58. Je veux absolument une montée de kundalini.

59. Le domaine est splendide, ombragé par ses arbres séculaires.

60. Ça compte dans ma feuille d’émargement de cours pour le level 1?

61. Y’a pas de replay Zoom…

62. C’est toujours moins cher que 4 jours à New York.

63. Je réduis mon empreinte carbone, j’y vais en covoiturage.

64. J’ai peur de rater quelque chose si je n’y vais pas !

65. C’est le seul endroit où on m’encourage à chanter, même en yaourt.

66. Parce que j’ai jamais gouté le Prasaad… Et il parait que c’est divinement bon 😉

67. J’ai besoin de retrouver mes collègues enseignants pour échanger, me ressourcer.

68. Le dernier cours de Kundalini Yoga a fermé l’an dernier autour de chez moi.

69. Depuis l’an dernier, je reconnais que l’autre personne, c’est moi.

70. La Breathwalk c’est comme le moonwalk ?

71. Il y aura des ateliers pour les couples, et pour les femmes.

72.  Attendre le prochain c’est prendre le risque qu’il n’y en ait pas.

73. C’est l’occasion de vivre en camping, en pleine nature, et de débrancher du quotidien.

74. À ce qu’il paraît, on pourra acheter de la spiruline fraîche chez Akal Food.

75. J’ai très envie de retrouver mes copains et copines yogi-nis.

76. Keep up and you’ll be kept up.

77. 2023, c’est l’année du 7.

Infos & inscriptions : printempsduyoga.fr

Nouvelle identité graphique 2023 pour la FFKY !

Après des années de bons et loyaux services, nous avons finalement remplacé notre logo en noir et blanc, dessiné à l’époque par une pratiquante de la communauté.

Pour faire de la place au renouveau, et traduire la dynamique en place aujourd’hui dans la Fédération, nous avions fait appel à nos adhérents pour recueillir leurs inspirations visuelles.

Une de nos adhérentes nous a envoyé ce dessin, avec lequel l’équipe s’est bien retrouvé. Un graphiste professionnel, également pratiquant et enseignant de Kundalini Yoga, s’est ensuite chargé de finaliser le logo et la charte graphique. Pour découvrir son travail : a-debrot.com.

Voilà le résultat !

On vous laisse découvrir ce nouveau visage de la Fédération en images. Il sera peu à peu implémenté sur notre site et sur nos visuels de communication.

Cette version 2023 est plus colorée, plus épurée et plus dynamique.

Le bleu profond suggère la confiance, la connaissance et le monde des pensées, alors que le bleu clair évoque l’intelligence, le calme et l’efficacité. L’or, quant à lui, impose une certaine dignité, signe de royauté pointant vers l’infini.

Pour nous, cela représente aussi la jonction des mondes matériels et spirituels.

On peut aussi y voir le trajet du corps physique (en bleu) qui vient se former, grandir puis décliner pour retourner à la Terre. Et le trajet de l’âme ou de l’esprit (en or) qui descend s’incarner dans le monde manifesté, avant de se faire de plus en plus légère pour remonter là d’où elle vient à la fin de l’existence humaine.

Ces deux formes qui se rejoignent et dansent ensemble nous parlent enfin de notre pratique de yoga, la jonction entre les centres inférieurs (ancrage, créativité, puissance) et les centres supérieurs (communication, intuition, ouverture spirituelle).

Et cette jonction s’opère en Soi, au centre du coeur de chacun d’entre nous. Nous espérons que ce visuel saura vous inspirer vous aussi à pratiquer et à rayonner ensemble l’esprit de la Fédération. Son mantra est : Darti Hai Akash Hai Guru Ram Das Hai. 

On vous donne rendez-vous très vite, du 18 au 21 mai prochain, pour notre Festival annuel, le Printemps du Yoga !

Interview sur Air Zen Radio – Le pouvoir de la Kundalini

Émission Radio – Février 2023 – Le pouvoir de la Kundalini sur Air Zen Radio. 

Connaissez-vous Natasha St-Pier ? En plus d’être une chanteuse reconnue, elle est aussi yogini et présentatrice radio.

Elle nous a interviewé pour une émission spéciale Kundalini sur AirZen Radio

Pourquoi porter un turban ? Qu’est-ce que la Kundalini ? Comment fonctionne le Kundalini Yoga ? Que faire après les allégations sur Yogi Bhajan ?

 

De nombreuses questions qui reviennent souvent en tant qu’enseignants sont abordées dans cette émission. Elle est complétée par le témoignage d’une enseignante, Enora Antoine.

Cliquez ici pour écouter l’émission.

#kundalinifrance #kundaliniyoga #emissionradio #airzen

Comment faire correctement les flexions de la colonne ?

Découvrez en détail la posture appelé flexion de la colonne (spinal flex en anglais), aussi appelée promenade en chameau ou balade en chameau (camel ride).

Un exercice très efficace, souvent proposé en échauffement ou au sein d’un kriya (série d’exercices de yoga). Il demande un peu de précision pour être réalisé correctement et bénéficier au mieux de ses effets. Pour toute question, rendez-vous dans les commentaires.

Cette vidéo est inspirée de celle publiée en anglais par Guru Prem Singh, gymnaste, enseignant et expert des postures en Kundalini Yoga.

Voir la vidéo originale : youtube.com/watch?v=_AODwSeHZ_Q

Nous suivre : instagram.com/ffkundaliniyoga
Faire une donation pour soutenir l’action de la Fédération : ffky.fr/faire-un-don
Vidéo présentée par Govind Bhajan, chargé de communication. 

Bonne pratique !

#kundaliniyoga #ffky #kundalinifrance #spinalflex #flexioncolonne

L’agenda 2023 à l’ashram de La Fontaine

Découvrez l’agenda 2023 de l’ashram de La Fontaine dans les Alpes de Haute-Provence.

WEEK-ENDS SEVA-SANGAT : 22-23 avril et 20-21 mai 2023

Nous nous retrouvons pour préparer La Fontaine pour la nouvelle saison. Au programme: des chantiers participatifs, du yoga et des chants, des repas gourmands bio végétariens, et du temps pour retrouver ou faire connaissance des ami.e.s de la sangat.
Sur inscription par email, les places sont limitées !

COEUR DE FEMMES – GUERRIERES DE LUMIERE : 27 avril au 1er mai 2023

Une parenthèse de 4 jours uniquement pour les femmes.
Kundalini Yoga – Humanologie – Shakti Dance – Féminin sacré – Tente rouge – Randonnées – Nature – Baignades – et bien plus 🙂

FORMATION ENSEIGNANT KUNDALINI YOGA NIVEAU 1 – Mai à Septembre 2023

Une formation en 4 modules de 6 jours chacun entre Mai et Septembre.
Une expérience transformatrice, qui agit dans la profondeur de votre être – et ce n’est que le début..
– du 7 au 13 Mai 2023
– du 12 au 17 Juin 2023
– du 11 au 16 Juillet 2023
– du 10 au 15 Septembre 2023
Tarif réduit pour une inscription avant le 31 Janvier 2023.

PLUS D’INFOS ICI : https://kundalini-marseille.com/…/formation-a-la…/

JEUNE, YOGA ET BALADES

Une semaine pour se détoxifier, se régénérer et se reconnecter.
Deux possibilités en 2023:
– DU 3 AU 10 JUIN
– DU 23 AU 30 SEPTEMBRE
Pour vous inscrire ou pour plus d’info: lafontaine.en.jeune@gmail.com

VIVA BHAKTI – FESTIVAL DE LA DEVOTION DANS LES ARTS : Du 31 Juin au 2 Juillet 2023

La troisième édition du festival de l’expression artistique de la dévotion dans toutes ses facettes – chants et danses sacrés, poésies, concerts, voyage sonore, DJ, arts visuels, et plus..

FESTIVAL KUNDALINI YOGA DE LA FONTAINE : 5 au 9 Juillet 2023

Cette année avec un focus sur le 5e corps spirituel = le corps physique.
Le festival du KY dans le Sud depuis 6 ans. Avec des master classes, des sadhanas, un bazaar plein de produits yogiques, des rires, des partages, des nouvelles découvertes – bientôt plus d’infos sur le site internet du festival.

https://festivaldelafontaine.fr

SEJOUR DE SEVA (Bénévolat)

Prendre l’air, passer un moment en dehors du rythme frénétique de nos emplois du temps, contribuer à un projet communautaire dans la nature? Nous proposons des places en tant que bénévole pendant la saison d’Avril à Octobre. Idéalement au moins 40 jours pour durablement changer une habitude et bien l’ancrer dans votre vie. 5 heures d’activités par jour, 6 jours par semaine au service de notre lieu et des âmes que nous accueillons. En échange vous serez hébergé et nourri et quand vos horaires de travail le permettent, vous pouvez participer aux activités proposées à La Fontaine.

Plus d’infos : https://3ho-lafontaine.fr/?page_id=98

Sat nam.

Des kriyas et méditations traduits en français, pour vous

Le saviez-vous ? Nous publions très régulièrement sur notre site des méditations et des kriyas validés par le Kundalini Research Institute et traduits en français par la communauté !

Pour inspirer votre pratique personnelle et pour enseigner vos prochains cours de yoga, rendez-vous dans la rubrique « Ressources » du menu.

Si vous traduisez vous-même des kriyas et méditations en français, nous pouvons les publier et en faire bénéficier toute la communauté.

Et vous, quel est votre kriya du moment ?

Bonne pratique !
Photo : 3HO International
#kriya #kundaliniyoga #meditation #kundalinifrance

Changement de présidence

L’Assemblée Générale qui s’est tenue lors du Printemps du Yoga avait permis de valider la nouvelle équipe élue par les adhérent·es de la FFKY.

Suite à des discussions en interne sur le fonctionnement de l’association, le duo qui tenait la présidence de la Fédération (Raj Avtar Kaur et Raj Amardeep Singh) a annoncé qu’il se retirait et démissionnait de ce rôle.

Conformément aux statuts de l’association, le rôle de présidence sera bien assuré collectivement par l’équipe de la Fédération, sur un mode d’auto gouvernance, jusqu’aux prochaines élections en 2024.

Les deux membres élus du bureau, Harbeant Singh à la trésorerie et Fateh Singh au secrétariat, assurent la pérennité de l’association sur le plan légal.

Pour retrouver les documents officiels (PV d’AG, présentation des comptes, bilan comptable…)

Découvrez l’équipe actuelle en photo : Fateh Singh, Amarjap Kaur, Aman Saraswati Kaur, Param Prakash Kaur, Gian Mandeva Singh, Daya Joti Kaur, Govind Bhajan Singh, Harbeant Singh et Jai Rampreet Kaur.