Donner des cours de yoga à l’heure du COVID-19

La rentrée des cours de yoga s’est faite dans des conditions inhabituelles dues aux mesures sanitaires pour éviter la propagation du virus. Certain·e·s d’entre vous nous ont demandé des protocoles sanitaires officiels signés par la FFKY pour l’utilisation de salles municipales notamment.

Comme la situation évolue très vite et que la dureté des mesures dépend des municipalités, de la couleur de la région ou département en question (rouge ou non), difficile d’établir des règles strictes valables pour tout le monde.

Nous vous présentons ici un ensemble de conseils recueillis par l’expérience de nos adhérent·e·s et enseignant·e·s.

  • Limiter le nombre d’élèves par cours pour maintenir la distanciation sociale au maximum.
  • Tenir à jour une liste des présents (garder les listes « sous le coude ») pour les cas où un COVID-19 serait déclaré.
  • Placer les tapis au sol avant l’arrivée des élèves pour une bonne gestion de l’espace.
  • Demander aux participants de rejoindre leur tapis avec le masque. Une fois sur le tapis, ils peuvent l’enlever mais doivent le remettre lorsqu’ils quittent le tapis.
  • Veiller à ne pas ajuster manuellement les élèves, essayer autant que possible de les corriger à la voix. 
    Veiller à ce que les élèves ne déposent pas leur masque sur le sol ou sur leur tapis pendant le cours. Prévoir une poche ou une pochette pour ranger leur masque pendant le cours.
  • Demander aux élèves de nettoyer leur tapis et leurs briques après chaque cours. Prévoyez quelques minutes à la fin du cours pour le faire.

Si vous avez d’autres recommendations et conseils, faites-nous en part en commentaires de ce post ou via contact@ffky.fr.

4 réflexions au sujet de « Donner des cours de yoga à l’heure du COVID-19 »

  1. Parvan

    La où je enseigne les élèves doivent , en plus des distanciations , se laver les mains avant le cours. On ne prête pas de matériel ils viennent en tenue avec leur tapis et couverture. Le port du masque est le même que celui décrit plus haut . Sat nam

    Répondre
  2. Elodie et Brice Cavallero

    Sat nam !
    Nous nous sommes bien renseignés auprès du ministère de la Santé et de la préfecture, et nous avons eu cette information, qui correspond à notre profil :
    Si, en tant qu’association, vous louez un créneau dans une salle privée (ce que sont la plupart des salles de yoga, même si elles peuvent être considérées comme recevant du public), et si les participants au cours sont donc adhérents de votre association, vous êtes dans un cadre privé. Alors les mesures sanitaires ne s’appliquent pas obligatoirement. Il n’y a pour l’instant aucun département français dans lequel s’applique des contraintes pour les rassemblements privés. Cela a été le cas, en limitant ces rassemblements à 10 personnes, mais ce n’est plus le cas depuis un certain temps (courant août, je crois).
    Nous avons donc annoncé cela à nos élèves, et nous verrons la fréquentation des cours qui en découlent. Pour l’instant, rien de très anormal.
    Belle journée à tous !

    Répondre
  3. Elodie et Brice Cavallero

    Comme les choses changent, j’ai rappelé le ministère de la Santé avant-hier, au 0800 130 000, et je vous conseille de le faire, pour préciser les choses concernant votre zone (suivant sa couleur).
    Sur la zone rose, aujourd’hui, les rassemblements privés dans des lieux privés sont limités à 30 personnes, et ne sont régis par aucun protocole. En tous cas, le représentant du ministère de la santé n’a pas trouvé de texte mentionnant une quelconque restriction.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.