Kundalini Yoga et Sikh Dharma

Dharma

Le Dharma est un mode de vie qui favorise l’éveil de la conscience chez toute personne qui décide d’en faire sa priorité, son engagement. Universel et éternel, le Dharma est au-delà des religions et ne dépend d’aucune d’elles.

Dharma sikh et Kundalini Yoga

Un certain nombre de pratiques méditatives et habitudes de vie sont communes aux Sikhs et aux Kundalini Yogis. Ces pratiques sont issues du Dharma Sikh. En effet, la Chaîne d’or (ou lignée) des maîtres et enseignants du Kundalini Yoga croise la lignée des maîtres spirituels sikhs. Parmi ces pratiques, figurent l’hygiène du corps, le seva ou service, lié à la notion de sangat (communauté) et enfin la pratique de Shabad Gurū et de Simran.

Plus généralement, Shiv Charan Singh dit du Dharma qu’il est l’ensemble des « habitudes qui nous servent » sur le chemin de la vérité.

Shabad Gurū

Le Jap jī Sāhib travaille sur deux niveaux. D’abord, il offre de belles instructions sur comment comprendre la vie, l’univers et votre propre place dans le grand jeu cosmique. Dans ce sens, il opère sur le plan du langage et de la signification. Mais en tant que manifestation du Shabad Gurū, il a aussi un effet puissant entièrement à un autre niveau. Les sons des mots, eux-mêmes, ont la capacité de guérir et transformer votre réalité physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. En chantant les mots, une puissante alchimie prend place. Votre corps, comme un instrument, commence à vibrer au même niveau de conscience que celui de Gurū Nānak quand il eut son expérience d’illumination. Tandis que continue cette vibration, n’importe quoi en vous – vos karma, votre subconscient, vos habitudes – qui ne s’accorde pas à cette haute fréquence commence à « se dégager ». En continuant à chanter sur la fréquence de la Conscience Universelle, vous commencez à enlever et à dissoudre vos propres blocages pour expérimenter la Conscience Universelle. C’est un processus entre vous, votre respiration et le courant sonore du Shabad Gurū.

traduit par Siri Nirankar Kaur, Bibi Shabad Kaur et Raj Kirin Kaur.

L’auteur du Jap jī Sāhib, Gurū Nānak (1469-1539), fut le premier Gurū et le fondateur du sikhisme. Lui succédèrent Gurū Angad, Gurū Amar Dās, Gurū Ram Dās, Gurū Arjun, Gurū Har Gobind, Gurū Har Rai, Gurū Har Krishan, Gurū Teg Bahadur et enfin Gurū Gobind Singh, le 10ème Gurū. Après sa mort en 1708, le Sirī Gurū Granth Sāhib, poème mystique et livre sacré des Sikhs, devint la référence du Dharma Sikh.

Simran

Simran est l’invitation à se souvenir en permanence du divin en récitant mentalement les mantra Sat Nām ou Wahe Gurū en synchronisation avec le souffle et à chaque instant. Simran consiste en un mental maintenu en méditation.

Siri Guru Granth Sahib

Pour approfondir

www.sikhdharma.fr
Le site francophone du Sikh Dharma, publié par Ram Singh 

www.sikhnet.com
un site en anglais qui donne notamment accès au Sirī Gurū Granth Sāhib (lecture en ligne, moteur de recherche) et à de nombreuses conférences de Yogi Bhajan.